JOURNEES DU PATRIMOINE 2010

18 et 19 Septembre 2010

LA TRAVERSÉE DE LA HEM.


AUDREHEM


L’église Saint Médard. C’est une église à trois nefs avec sur le flanc ouest un petit narthex, un clocher à la croisée du transept, un chœur flanqué à l’est de l’ancienne chapelle des seigneurs de Fouquesolles devenue sacristie. A l'intérieur, autre curiosité : une crypte actuellement inaccessible où reposaient les seigneurs de Fouquesolles.




Sur les photos qui suivent, nous découvrons l'intérieur de l'église Saint Médard.
Autel néogothique dans le chœur à chevet plat. Vitrail évoquant la mission de 1960. Fonts baptismaux du XII° siècle en calcaire oolithique. Annonciation en marbre blanc de la deuxième moitié du XV° d’inspiration à la fois italienne et flamande. A droite un groupe sculpté en bois du milieu XVI° : Saint Roch l’ange et le chien.

Louis Amédée Rappe est né à Audrehem le 2 février 1801, devenu prêtre en 1929, il s’est embarqué pour l’Amérique en 1840 où il est nommé le premier évêque du nouveau diocèse de Cleveland en 1847. Il y meurt en 1877. Une plaque rappelle l'illustre personnage à l’arrière de l’église.



Face à l'église, dans un écrin végétal, l'architecture rurale de l’Ardrésis est bien illustrée par une magnifique longère (maison rurale bâtie en longueur). Le bâtiment en torchis blanchi, badigeonné de coaltar à la base est couvert de pannes flamandes.





Depuis le cimetière de l'église d'Audrehem, un vaste panorama s'offre à nous. Vers la droite (ci-dessus) le point de vue vers le ventu du Val d'Yeuse avec la Hem en contre-bas. Vers la gauche (ci-dessous) le point de vue vers le Mont Belbert et l'abbaye de Licques. Le troisième cliché montre le rétrécissement de la vallée au niveau d'Audrehem, et la cuesta qui se rapproche formant un goulet avec celle où se situe le village.
En cliquant sur les photos, vous pourrez les voir en grand format avec un commentaire.










ACHA 2010