Dom Paul Bellot (1876 - 1944), architecte et bénédictin, surnommé le «poète de la brique», installa son atelier à Wisques en 1928. On lui doit de nombreux édifices religieux, construits dans le monde entier : abbayes à Quarr (Grande Bretagne), à Oosterhout (Pays-Bas), à Crainhem (Belgique), à Solesmes et à Vanves (France), à Saint-Benoît-du-Lac (Canada) ; églises à Noordhoeck, Eindhoven, Besoyen, Leerdam et Nimègues (Pays-Bas), à Comines, à Troyes et à Annecy (France), à Montreal (Canada), à Porto (Portugal). Ses élèves poursuivirent son ouvre, après la seconde guerre mondiale, en Hollande, en Belgique, au Canada et en France.

CETTE FENETRE SE FERME AUTOMATIQUEMENT