JOURNEES DU PATRIMOINE 2002

LE CHÂTEAU DE COCOVE

Troisième et avant dernière étape : le château de Cocove où vécut Yves de Coëtlogon afin de découvrir sa demeure et son oeuvre.

Le château de Cocove a été construit au XVIIIéme siècle, il appartenait à Monsieur Becquet de Cocove. Sous la révolution, il appartenait à la famille d'Artois puis à la famille de Coëtlogon.
C'est une bâtisse de style Louis XV comportant 13 travées et 2 avant corps. Les communs sont en oblique de part et d'autre de la façade. Les batiments de ferme datent de 1741.


Le parc du château de Cocove
Le parc du château de Cocove
Château de Cocove
Yves de Coëtlogon (1913, 1973) a vécu à Cocove jusque 1971 soit deux ans avant sa mort.
Façade du Château de Cocove
Le château de Cocove a eu comme invité célèbre le maréchal Ney pendant le camp de Boulogne (1804). La reine Hortense y séjourna pour une nuit en août 1805. Paul Nizan y est mort à l'offensive de mai 1940.


L'EXPOSITION

Le parc du château de Cocove

Michèle Bellet a présenté la vie et l'oeuvre de Yves de Coëtlogon, au cours d'un bref exposé. Certains membres de l'ACHA qui avaient connu le sculpteur, ont complété ses propos en ajoutant quelques anecdotes. C'est ainsi que l'on a pu apprendre qu'il ne se déplaçait qu'à bicyclette, même pour se rendre à son travail, comme par exemple à Calais lorsqu'il a réalisé le monument aux morts dans trois blocs de pierre superposés.
De même, il fut rappelé qu'il aimait aussi réaliser des caricatures de ses amis.

Yves de Coëtlogon qui a passé toute sa vie dans sa demeure de Cocove, a commencé par dessiner et faire des aquarelles des animaux de la région. Puis grâce a son sens des volumes (le travail de la pierre ne laissant pas le droit à l'erreur), il est devenu sculpteur, animalier tout naturellement.

Requin sculpté

Ensuite il est allé se perfectionner à Paris à l'académie Julian où il obtient des récompenses. Mais malgré une reconnaissance naissante, il préfère revenir à Cocove. Son oeuvre de vient de plus en plus stylisée et dans les années 50 il commence à travailler l'abstraction sous l'influence de deux Calaisiens : Camille Seys, et Henri Lhotellier

une partie de l'expo

Il vit de commandes publiques (Monument aux morts du parc Richelieu à Calais) et religieuses (sculptures sur la façade de l'église d'Hazebroucq ainsi qu'à l'intérieur)


Cheminée sculptée

Les statues qui ornent la cheminée en pierre calcaire ont été sculptées sur place par Yves de Coëtlogon
Sur la cheminée, un de ses rares dessins. Voir le dessin.
Au centre de la pièce une oeuvre abstraite.

Yves au travail

Monument aux morts

Sur cette photo on peut voir l'érection du momuments aux Morts de Calais, face au parc Richelieux en 1962.



Promenez la souris sur les images ci-dessous pour continuer la visite.

Visiter la ferme des Templiers Visiter le Manoir de Bois en Ardres Retour haut de page Visiter le Manoir de Hellebroucq


Copyright B.Lefebvre 2002