LES JOURNEES DU PATRIMOINE 1999 :
A LA DECOUVERTE DE LA HEM.



RICHESSES ARCHEOLOGIQUES

Le patrimoine archéologique de la vallée de la Hem mérite le détour, notamment avec les vestiges préhistoriques (ateliers de débitage de Clerques, Escoeuilles Journy...), la villa gallo romaine de Zouafques et le cimetière mérovingien de Tournehem. Les différents édifices de la vallée comportent en outre des objets mobiliers de valeur : les panneaux peints de l'église de Tournehem ou encore le lutrin de Licques. On appréciera l'élégance des retables, orgues installés dans l'abbatiale de Licques et de la Collégiale de Tournehem au XVIII' siècles. Dans le domaine architectural, les plus anciens vestiges remontent au Moyen-âge.

Les mottes féodales d'Audenfort et Nordausques, ainsi que les tours de Tournehem sont les restes de châteaux médiévaux. Les manoirs d'Audrehem, de Licques de Surques, ont été largement remaniés aux XVlème et XVIIème siècles. Les églises gothiques, sont nombreuses de construction tardive en craie des XVème, XVIème et XVllème siècles. Ce choix de style se maintient aux XVIIIème et XIXème siècles. Sous l'ancien régime, on reconstruit l'abbaye de Licques, le château de Rebergues et celui de Recques. De belles demeures s'élèvent un peu partout (manoir de Guémy, ferme de Bonningues).

Enfin, la maison rurale de l'Ardrésis fait son apparition. C'est au XIXème siècle que la maison rurale connaît son apogée influencée par son équivalent boulonnais. On en trouvera des exemples à Herbinghen, Journy, Sanghen, Tournehem. A proximité, on trouve de belles constructions vernaculaires, souvent en craie. Au milieu du XIXème siècle, la brique se substitue à la craie : elle est utilisée pour la construction des écoles, des mairies et des gares de Bonningues, Journy, Tournehem, qui dénotent avec le style éclectique de la 3ème République.

page précédente La Chapelle Saint Louis de Guêmy sommaire journées du patrimoine