Retour à la page d'accueil
Le Grand Moulin
Saint-Martin-au-Laërt (62500)

[Photos]
[Bibliographie]
Liste des moulins



Le Grand Moulin à Saint-Martin-au-Laërt

 

Une pierre en craie blanche, scellée à l'intérieur de la tour au niveau du troisième étage porte l'inscription ci dessous : " J.F.SPENEUX M.C.HERICOURT CES MOULEN FE L'AN MEIL 1801 " Il s'agit de Jean François Spéneux (1742-1804) qui, à la Révolution, va acquérir de nombreux Biens Nationaux, dont un moulin à vent à farine sur Saint-Martin-au-Laert et le moulin Saint-Bertin de Saint-Omer. On retrouve ses fils , petits-fils et sa veuve, Catherine Héricourt, dans ce dernier moulin (à eau à plusieurs usages) jusqu'aux années 1860. Catherine Héricourt décèdera en 1823.Très vite cependant, le Grand Moulin appartient au meunier André Lardeur, de Tatinghem, puis en 1840 à Edouard Lardeur, distillateur et, en 1851, à Xavier Mathieu, propriétaire et maire de Saint-Martin-au-Laert.

Il est déjà arrêté vers 1867, et vers 1900, une vieille carte postale le représente en ruine. Il fallait un certain courage, surtout pour un particulier, pour affronter la réhabilitation d'un tel monument, dont la tour s'élève à une hauteur de 14,50 m. Et c'est sans hésitation, que M. et Mme Edmond Huart et leurs trois enfants s'engagent dans cette lourde opération qui, finalement, sera menée très rondement. 1978 voit l'achat et le début des travaux, puis le déblaiement. En 1979, a lieu le premier contact avec l'ARAM qui va réaliser les plans de reconstruction de la toiture, de la galerie et des ailes. En 1980, le gitage est posé aux quatre étages. La maçonnerie, très abîmée par endroit, est restaurée. Le chemin de roulement, la charpente, la toiture et même les bardeaux en châtaigner sont ensuite fabriqués. L'arbre-moteur et sa tête en fonte provenant du moulin Guilleman de Mentque-Nortbécourt est offert par l'ARAM. 1981 voit la fabrication du rouet, la finition et la pose de la toiture le 1e août, au moyen d'une grue à la flèche de 31 m. La restauration de la maçonnerie se poursuit avec le concours précieux de M. Courbot, du moulin de Guemps. En 1982 cette opération s'achève et la galerie circulaire est construite. Puis les ailes. En 1983, toutes les menuiseries et les escaliers sont posés. L'inauguration a lieu le 18 septembre, au milieu d'une foule d'Amis des Moulins. Toutes ces opérations ont été exécutées par la famille Huart, dans la fabrique de meubles fondée par le chef de famille, et uniquement pendant les loisirs et les vacances. La seule aide financière obtenue provient du Ministère de l'Environnement (D.U.P.), qui représente, si le moulin avait été restauré par des entreprises, 1/100e seulement du coût total des travaux !

Textes : Jean Bruggeman



Nos moulinsMoulins d'ailleursNous recherchons