Découvrez le Moulin des Olieux à Villeneuve d'Ascq Découvrez le Musée des Moulins à Villeneuve d'Ascq Retour à la page d'accueil

Le Moulin à farine



A propos


La fabrication de la farine

Les ailes, grâce au vent, font tourner la tête d'essieu qui elle-même entraîne l'arbre-moteur. Celui-ci actionne un engrenage, composé du rouet et de la lanterne. Cette lanterne met ensuite en mouvement le fer de meule, qui relie l'engrenage à la paire de meules. La paire de meules est composée d'une meule dite " dormante " car elle ne bouge pas (c'est celle du dessous) et d'une meule dite " tournante " car elle tourne sous l'action du fer de meule (c'est celle du dessus). Les grains sont donc amenés grâce à la trémie entre ces deux meules et sont à la fois écrasés par le poids de la meule tournante et découpés par le frottement des deux meules. La force centrifuge entraîne les grains, écrasés de plus en plus finement, vers la périphérie. C'est pourquoi les meules sont enfermées dans un coffrage en bois (l'archure), afin que la farine ne s'éparpille pas à l'intérieur du moulin. La farine est ensuite dirigée par un conduit (la anche) dans un sac ou alors directement dans la bluterie. C'est là qu'elle est séparée du son et du rebulet (ou gruau).


En savoir plus
A propos
Photos

www.aram-nord.asso.fr