LE CARILLON AMBULANT DE DOUAI

 

Les interprètes

Le carillon ambulant de Douai n'est affecté à aucun titulaire. Ainsi, depuis 1981, plus de 50 artistes carillonneurs se sont succédé au clavier de cet instrument hors du commun.

 

La liste des interprètes que nous vous communiquons ci-dessous n'est pas exhaustive, elle rassemble les artistes les plus couramment programmés actuellement lors des concerts du carillon ambulant. Cela étant, chaque organisateur peut, à son gré, choisir son propre carillonneur, sous réserve de prendre à sa charge les seuls frais de déplacement de cet interprète.

 

Stefano COLLETTI

né à Saint-Amand-les-Eaux le 24 avril 1973
Co-titulaire des carillons de Saint-Amand-les-Eaux et Orchies, dans le Nord - Titulaire du carillon de Douai

Stefano Colletti commence le carillon à Saint-Amand-les-Eaux en 1985 et entre à l’Ecole Française de Carillon en 1991. Il obtient le diplôme de Maître-Carillonneur en 1995. Stefano Colletti a également reçu une Médaille d’Or en formation musicale, écriture, piano ainsi qu’un Certificat de fin d’études en musique de chambre, sonate et orchestration. En 1998 il succède à Jacques LANNOY en qualité de carillonneur de la ville de Douai et professeur de carillon au Conservatoire National de Région de la ville.

 

Charles DAIRAY

né à Saint-Amand-les-Eaux le 22 août 1974
Co-titulaire des carillons de Saint-Amand-les-Eaux et Orchies, dans le Nord

Charles Dairay s’initie au carillon à Saint-Amand-les-Eaux dès 1984 et entre, en 1987, à l’Ecole Française de Carillon. Il est lauréat en 1991, aux côtés de Stefano Colletti du 1er concours International pour deux carillonneurs de Douai. Charles Dairay est titulaire d’un Diplôme de fin d’étude de saxophone à Lille et d’un deuxième prix de piano à Saint Amand-les-Eaux. Il obtient le diplôme de Maître-Carillonneur en 1996.

 

 

Jean-Claude ELOIRE

né à Douai le 7 novembre 1947
Assistant au carillon de Douai, dans le Nord.

Jean-Claude Eloire est entré à l’Ecole Française de Carillon en 1975. Ses études musicales lui ont valu des prix de solfège, piano, chant et musique de chambre. Il obtient le premier diplôme de Maître-Carillonneur en 1983. L’année suivante il est lauréat du Concours de composition pour carillon de Malines (B). Jean-Claude Eloire est professeur à l’Ecole Française de Carillon.

 

Christine LAUGIE-VANHOUTTE

née à Tourcoing le 20 janvier 1961
Titulaire du carillon de Pamiers, dans l’Ariège.

Christine Laugié-Vanhoutte commence le carillon à Tourcoing en 1980 à l’Ecole Française de Carillon. Elle obtient la Médaille d’Or en formation musicale et contrepoint, ainsi qu’un Diplôme de Fin d’Etudes en harmonie et histoire de la musique. En 1986 elle est la première femme (et la seule à ce jour) à obtenir le diplôme de Maître-Carillonneur en France. Depuis 1986 elle habite l’Ariège où elle a créé une classe de carillon à Pamiers. Christine LAUGIE est l'interprète privilégiée du carillon ambulant lorsque celui-ci se déplace dans le sud de la France.

 

Gilles LEROUGE
né à Valenciennes le 22 octobre 1959
Co-titulaire du carillon de Saint-Amand-les-Eaux, dans le Nord.

Gilles Lerouge commence le carillon dès l'âge de 10 ans à Saint-Amand-les-Eaux. Il obtient, à Valenciennes, le Premier Prix de solfège et piano et entre à l’Ecole Française de Carillon. Il obtient le diplôme de Maître-Carillonneur en 1991. Gilles Lerouge est Directeur de l'Ecole Municipale de Musique et de l'Harmonie municipale de Saint-Amand-les-Eaux (Nord) Musicien professionnel en formation de jazz, il est le grand spécialiste du répertoire de jazz.

 

Quentin LERICHE
né à Bitche le 4 janvier 1995


Tout juste âgé de quinze ans, Quentin Leriche est certainement le carillonneur le plus doué de sa génération. Douaisien depuis son enfance, il est inscrit dans un collège à horaires aménagés « musique » dans le cadre duquel il découvre le carillon en 2007, auprès de Stefano Colletti. Il a douze ans. Depuis cette date, grâce à beaucoup de talent et un travail acharné, le jeune carillonneur fait des progrès fulgurants qui le propulsent rapidement au premier plan de la scène campanaire française. Invité déjà dans de nombreuses villes de France et à l’étranger, il poursuit ses études au CRR de Douai où il devrait passer dès qu’il le pourra le diplôme de Maître-Carillonneur. Déjà invité en 2009 dans le cadre de Piano folies, Quentin Leriche revient en 2010 avec le carillon ambulant de Douai alors le monde campanaire fête, tout au long de l’année 2010, le 500ème anniversaire de l’apparition du premier « clavier ». C’est à Oudenaarde en Belgique que l’on retrouve la première trace comptable de cette révolution technique qui transformera, au fil des siècles, le sonneur de cloches un véritable musicien.
Quentin Leriche est né le 4 janvier 1995 à Bitche en Moselle. Il entre à l’école de musique de Lambres-lez-Douai à l’âge de six ans où il débute la clarinette, puis intègre les « classes à horaires aménagés musique » au Conservatoire à Rayonnement Régional de Douai. Il découvre le carillon en 2006, à l’occasion d’une session de sensibilisation organisée par Stefano Colletti, Maître-carillonneur de la ville de Douai et professeur du Conservatoire. Sa passion pour l’instrument est immédiate et un travail acharné lui apporte très rapidement les fondements de l’art de carillonner puis une maîtrise exceptionnelle qui font certainement de lui à ce jour le plus jeune carillonneur de France. Dès l’année 2007, il est invité à se produire sur divers carillons de beffrois en France mais aussi en Belgique et aux Pays-Bas et sur le Carillon Ambulant de Douai Région Nord-Pas de Calais, ce qui ne l’empêche pas d’intégrer, la même année, l’ensemble régional de Handbells du Nord-Pas de Calais avec lequel il donne également quelques concerts. En juillet 2008, Quentin Leriche remporte le « Prix spécial du concours international de carillon de Middelburg (Pays-Bas).
Le plus jeune carillonneur de France est incontestablement destiné à un brillant avenir et il représente un fort symbole du renouvellement tant attendu dans le milieu musical campanaire.