Pas-de-Calais

Montreuil-sur-Mer

     

accès à la liste
des fondeurs

retour au tableau général

accès au
glossaire

           


étendue du carillon de Montreui-sur-Mer : 8 cloches - 79 kg

 

oct. 2

octave 3

octave 4

octave 5

octave 6

octave 7

oct. 8

OOOOOO

OOOOOOOOOOOO

OOOOOOOOOOOO

OOOOOOOOOOOO

OOOOOOOOOOOO

OOOOOOOOOOOO

OOOOOO


échelle de comparaison ci-dessous : carillon du beffroi de Douai : 62 cloches - 18.000 kg

OOOOOO

OOOOOOOOOOO

OOOOOOOOOOOO

OOOOOOOOOOOO

OOOOOOOOOOOO

OOOOOOOOOOOO

OOOOOO

 


f grave                               O : cloche présente   -   O : cloche absente                     aigü  g
 

pour info ci-dessous : 1 octave chromatique = 12 cloches = 12 notes

do

do#

ré#

mi

fa

fa#

sol

sol#

la

la#

si

 

La ville de Montreuil-sur-Mer est digne d'entrer dans le livre des records... On y construira jusqu'à 26 églises et chapelles jusqu'au XVIIIe siècle.

C'est l'abbatiale Saint-Saulve (à l'origine Saint-Walloy), construite, reconstruite et restaurée entre le IXe et le XVIIIe siècle, orientée rigoureusement à l'est équinoxial, qui contient le carillon visible aujourd'hui depuis le parvis. A hauteur des abat-son, derrière l'embrasure d'une des fenêtres de la tour où le carillon a été placé, se trouvent 4 cloches de volée fondues par Gorlier à Frévent en 1823 et 1893. L'ensemble est coiffé d'un lanternon contenant la cloche du tocsin. C'est sur cette cloche que le guetteur au feu « répétait » les heures de la nuit, pour avertir qu'il était à son poste et ne dormait pas.

L'horloge ancienne, totalement disparue, a été remplacée par une horloge électronique qui permet de faire entendre ce que d'aucuns considèrent comme un vieux chant breton composé en souvenir des « corps saints » de cette Armorique, qui sont quelque peu à l'origine de la fondation de la ville...

Le carillon se compose de 9 cloches, dont 8 sont installées - la neuvième étant en dépôt chez un horloger montreuillois - et dont 4 seulement portent des inscriptions :

cloche 1
CESTE HORLOGE AVEC LE CARILLON DES 7 TIMBRES ONT ESTE POSES & FAICTS LAN 1682 PAR LES SOINS & CECONOMIE DE NOBLE HOMME Mre FRANÇOIS LE POTIER MAIEVR EN V MAIRIE & CONer DV ROY & LIEV-TENANT PARTICVLIER

cloche 3
DE HONORABLE HOMME CILLE LEROY Ier Mtre DES OWRAGE QVI A EV SOING PARTICVLIER DE CESTE HORLOGE & CARILLON

cloche 7
TOVS 4 ESCHEVINS DE CESTE VILLE DE MONSTREVIL

cloche 9
PIERRE CHAPPERON NOVS FICTLAN 168

 

Chacune de ces inscriptions est surmontée d'une course de fleurons, alternés avec des fleurs de lys et la robe est ornée de quelques filets. Les autres cloches ne portent ni inscription, ni ornement. On voit que ces inscriptions ont fait partie d'une inscription générale dont elles ne sont que des tronçons. Aussi leur sens est incomplet. On voit aussi que la disposition du carillon a été modifiée puisque le carillon compte aujourd'hui 9 cloches. Notons par ailleurs qu'au château de Verton (Pa de Calais) se trouve une cloche qui a vraissemblablement fait partie du carillon d'origine, portant la même ornementa-tion et l'inscription suivante :

& DE HONORABLE HOMME ANTOINE HVRTREL VICE MAIEVR.

 

Instrument classé au titres des
Monuments Historiques
le 20 septembre 1943

Abbatiale Saint-Saulve

8 cloches

fondeur

Pierre CHAPPERON (1682)

voir la liste

poids total 79 kg
tessiture do5, ré5, ré#5, fa5, sol5, sol#5, la#5, do6
battants extérieurs - boules fonte d'acier

installation

transmission électrique
automatique électrique BTE4 Bodet (1985)

audition

ritournelles tous les 1/4 d'heure, de 8 h. à 20 h.