Les messages de l'eau



 

L’eau n’a pas fini de nous étonner et de faire parler d’elle aussi je me limiterai, n’étant pas de formation scientifique, à vous faire part de quelques observations sur le livre de Monsieur Masaru EMOTO  « les messages de l’eau ».

Monsieur EMOTO , Docteur en médecine alternative, a développé une méthode qui montre d’une façon surprenante que l’eau n’est pas seulement un élément vital mais qu’elle est aussi porteuse d’informations subtiles et qu’elle est sensible à toutes les influences vibratoires.

Sa méthode consiste à congeler divers échantillons d’eau durant quelques heures, puis à les sortir dans une chambre froide à – 5°C  et à les placer sous un microscope sur lequel il a adapté un appareil de photo afin de photographier les cristaux obtenus (grossissement compris entre 200 et 500 fois). Monsieur EMOTO souligne qu’il est techniquement impossible de reproduire deux fois le même cristal. Cependant, les cristaux peuvent montrer certaines tendances distinctives appelées « grilles de cristallisation ».

Il a ainsi remarqué, entre autres expériences, que certains échantillons d’eau distillée disposés dans des flacons soumis à de bonnes vibrations (musiques, prières, chants) ou portant une étiquette avec mots positifs : amour, merci, paix etc…,  donnaient de très beaux cristaux d’une forme hexagonale. 

Tandis que d’autres soumis à des mots négatifs écrits sur l’étiquette,  à de la musique « heavy metal »  ou à des ondes électromagnétiques ne formaient aucun cristal ou alors un cristal incomplet. (il est à noter cependant que l’échantillon placé dans un four à micro-ondes pendant 15 secondes n’avait rien donné alors qu’un autre échantillon d’eau de la même origine mais portant une étiquette Amour et gratitude et placé dans ce même micro-ondes avait donné un beau cristal). 

Monsieur EMOTO  pense donc qu’une personne toujours claire dans son comportement, qui ressent amour et gratitude et qui  est bien portante ne pourra pas être aussi facilement affectée par ces ondes nocives qu’une personne négative.  Autrement dit, si nous imprégnons notre nourriture d’amour avant de la mettre au micro-ondes, si nous avons de bonnes conversations  sur nos portables, si nous regardons de beaux programmes à la télévision, si nous nous servons d’internet avec discernement, nous serons mieux protégés que si nous utilisons ces commodités à mauvais escient.. 

Il a pu aussi vérifier que l’influence de la conscience humaine peut neutraliser les effets destructeurs sur l’eau par exemple d’un tremblement de terre ou d’une pollution végétale (lacs, rivières, etc…). Une attitude respectueuse, des prières ou des pensées bienveillantes d’un groupe de personnes envers cette eau avaient permis de montrer les effets positifs sur la cristallisation de l’eau. 

Les expériences de Monsieur EMOTO nous montrent bien que l’eau a une intelligence qui nous dépasse et qu’elle capte toutes les énergies ou informations et cela nous amène tout naturellement à reparler de la fabrication des élixirs floraux. 

Chaque fleur utilisée possède un potentiel de transformation en ce qui concerne l’émotionnel. L’eau utilisée pour la fabrication des élixirs va s’imprégner du message de la fleur et l’alcool ajouté va servir de révélateur et de conservateur (lire à ce sujet l’article de Jo Ligné « les élixirs floraux testés par les cristallisations sensibles » dans Études et recherche aux Éditions Gaïa). 

Il semble donc évident que la fabrication d’un élixir floral va nécessiter des soins tout à fait particuliers depuis le choix du lieu de récolte des fleurs, la cueillette, le choix de l’eau de source utilisée,  jusqu’à la mise en bouteille y compris l’élaboration de l’étiquette puisque l’on sait qu’un élixir floral est sensible au faisceau laser émis par un lecteur de code barres, sans oublier les conditions de transport et bien sûr l’état émotionnel de tous les intervenants .N’hésitez donc pas à vous renseigner sur tous ces points auprès des fournisseurs d’elixirs floraux. Certains ont une charte de qualité. 


Mais cela n’est pas suffisant.  avant de préparer un mélange pour d’autres, j’ai envie de me poser quelques questions :Est-ce que ma conscience est ouverte par rapport à ce que je vis ? Est-ce que mes pensées ou mes paroles (« mon eau intérieure ») formeraient de beaux cristaux ?N’ai-je pas besoin moi aussi d’une petite fleur pour me ré harmoniser ?et est-ce que cette fleur je la prendrai en simple consommatrice ou en créatrice de vibrations positives ? 

Pour conclure, n’oublions pas que Paracelse, Ste Hildegarde, le Dr Bach, pour ne citer qu’eux, avaient déjà eu l’intuition en quelque sorte de cette mémoire de l’eau. Monsieur Emoto, grâce à la technicité de notre époque, nous la montre en photo ! 

Alors si vous voulez en savoir plus,  plongez  dans ce merveilleux livre et lâchez prise !!! 

Les références du livre sont : « Messages de l’eau »  (en deux volumes)

Masaru EMOTO (docteur en médecine alternative)

I.H.M. General Research Institute

HADO Publishing 

Le sujet est si vaste… , le débat est ouvert 

                                      Ségolène Dumortier


 

Monsieur Emoto a été initié à la recherche sur l’eau par le Docteur Lee H. LORENZEN. Celui-ci a fait des recherches sur la capacité de rétention et de stockage d’informations par les micro-clusters dans l’eau. Les clusters (en anglais) sont des groupes de molécules reliées par l’hydrogène et formant des agrégats qui peuvent recevoir des informations. Les micro-clusters sont des molécules d’eau rapetissées ; chargées d’informations, elles peuvent atteindre les ultimes recoins de l’organisme. 

L’épouse du Dr Lee LORENZEN est tombée malade ; il a essayé de faire tout ce qu’il a pu, entre autre rendre visite à de nombreux hôpitaux à la recherche d’un très bon médecin pour la soigner. Mais malgré tous ses efforts, sa femme ne retrouva pas la santé. 

Puis se souvenant que l’eau constitue 60-70% du poids du corps humain, il lui vint l’idée de changer l’eau du corps de son épouse et de la remplacer par de l’eau micro-clustérisée chargée d’informations adéquates : l’eau a en mémoire des informations et joue le rôle de transporteur. 

Grâce à la mise au point de cette eau, l’épouse du Dr LORENZEN retrouva la santé. 

Au 21° siècle, l’eau vivra-t-elle en symbiose avec la médecine ? 

Françoise MILLOT


 

La Centaurée