Photos de nos avions en construction: Le F-14 TOMCAT de Bernard TALFER - MAC ST QUENTINOIS

Aller au contenu

Photos de nos avions en construction: Le F-14 TOMCAT de Bernard TALFER

Photos > Nos avions > Bernard TALFER
CARACTERISTIQUES

Modèle: F-14 TOMCAT
Origine: Kit GREAT-PLANES
Construction: Structure
Options: Train rentrant
Envergure: 1,48 m
Poids: 4,2 Kg
Moteur: OS 61 SFR (10 cm3)
Temps de construction: 380 Heures
Premier vol:
Constructeur: Bernard TALFER
COMMENTAIRES DU CONSTRUCTEUR:

J'ai toujours rêvé de construire un jet à turbine, mais après avoir cassé ma tirelire "la turbine et ses accessoires... s'envolaient" et mon chois s'orienta sur le F-14 de Great-Planes avec un 10 cc dans le nez ! C'était en 1994 et croyez moi je ne le regrette pas.
La construction bien que longue et parfois complexe fut des plus captivante. Le kit de Great-Planes est à recommander, les pièces numérotées bien découpées dans du balsa et contre-plaqué d'excellente qualité, les plans bien détaillés accompagnés d'une brochure de 56 pages (en anglais), mais avec des photos qui parlent d'elles-mêmes heureusement pour moi ! J'ai tout d'abord commencé par le montage de l'aile qui prend beaucoup de temps vu sa forme et j'ai pris l'initiative de la coffrer entièrement. A noter que la pose du bord d'attaque et du coffrage en balsa de 1,5 mm demande un peu d'expérience (ce n'est pas un avion de début). Vint ensuite le moment d'entreprendre la construction du fuselage, pas moins de 45 pièces dont certaines à contre coller qui lui donneront une solidité à toute épreuve principalement à la hauteur de la verrière et de l'entrée d'air des réacteurs qui fait 20 cm de large sur 6,5 cm de haut ! La partie arrière dérives et stabilisateurs ne pose pas de problème, mais bien respecter le calage de ces derniers, sur mon F-14 je vole avec quelques degrés de piqueur et pourtant ! Pour le réalisme du vol, j'ai opté pour un train rentrant. Les passages bas train rentré sont un vrai régal. le travail d'implantation demande réflexion vue la fragilité de l'ensemble surtout en cas d'appontage.
GAG: sur le plan, le train avant tourne à l'envers, dans le cas d'un train rentrant il faudra rectifier ce détail.
Le 10 cc FSR est suffisant et l'hélice bipale 11x7 en Nylon emmène le tout. Le silencieux étant disgracieux un copain m'a confectionné une pipe de sorties et un silencieux. Ce dernier est placé entre les nacelles des réacteurs.
Voir la photo de l'avion en vol. L'ensemble est recouvert de diacrov puis peint de plusieurs couches de peinture polyuréthanne gris mat en bombe et de verni mat. La décoration sobre et celle du squadron VF41 de l'U.S. NAVY embarqué sur le porte avion U.S.S. Nimitz (d'après documentation).

COMMENTAIRES DU PILOTE:

Le décollage se fait en 80 mètres sur terrain herbeux bien tondu, je le laisse prendre sa vitesse, il roule bien droit et je tire sur moi doucement sans lâcher le manche. La montée est franche et toute la puissance du jet est là. Le comportement est sain. Les trajectoires tendues, les boucles larges, les tonneaux, les vol dos, les virages serrés et les passages plein badin au ras des pâquerettes sont un vrai régal. L'atterrissage demande un peu d'habitude, il faut poser "sur des œufs".

Pour en savoir plus : Modèle Magasine N° 511 d'avril 1994 et Fly N° 3 de juin 1995.
Enfin le mot de la fin sera "savourez tous les plaisirs du jet, sans turbines".
Visiteurs
Site crée par Denis LEBOUCQ
et Philippe PROUX le 15/05/1999
Modernisé le  16/02/2019
avec WebSite X5
Retourner au contenu