Photos insolite du club - MAC ST QUENTINOIS

Aller au contenu

Photos insolite du club

Insolite au club


Avec ce froid
un 27 décembre 2008,
pas beaucoup de pilote au terrain,
mais beaucoup de taupes comme spectateurs.




Si un jour le temps est dégoutant, pluie, vent, froid, faite donc comme Jean-Yves, passez au terrain avec votre appareil photo.

C'est avec cette météo que notre président François Tison sort sa dernière machine et fait des essais, car dans ces conditions, il pense être à l'abri des regards indiscrets.

Et bien cette fois c'est encore raté, car Jean-Yves l'a surpris en train de rouler des mécaniques.




RECORD DU MONDE ?
Extraordinaire, le P.A. 18 Super Cub de Bernard a volé le 12 septembre 2002 à 17 h 38 et 4 secondes.
Oui me direz vous, ce n'est pas un record ça ?
Et bien non, mais par contre si je vous dis que la construction a débuté en 1991 et que le premier vol c'est déroulé en 2002, si je calcule bien onze années ont été nécessaire à la construction de cet avion.
C'est pas un record ça ?

Voir la construction




Que se passe t'il quand la sœur d'un modéliste et webmaster lui demande de réaliser une maquette pour décorer sa maison, car elle participe au concours des illuminations et décorations de Noël de GAUCHY ?

Et bien cela nous donne un hélicoptère d'une longueur de 5 m, d'une hauteur de 2,20 m, d'une envergure de 4,50 m et d'une surface de verrière de 4 m2.

Le tout est animé par un jeu de lumière de fabrication maison qui fait tourner les rotors pour améliorer le réalisme. A que j'aurais aimé être à la place du père Noël à l'échelle 1 pour pouvoir regarder les visages émerveillés des nombreux enfants et visiteurs le long de la maison.

15 jours de travail bien récompensés à l'annonce des résultats du concours qui nous hisse à la première place sur les 176 participants.

Voir la vidéo




La famille LEBEAU nous a toujours étonnée au club par leurs réalisations toutes les plus incroyables les unes que les autres.

Cette fois je voudrais vous parler d'une réalisation qui m'a fait tomber (pardonner moi l'expression, mais il n'y a pas d'autres mots) sur le cul. Il s'agit du réacteur de construction entièrement personnelle de Pascal LEBEAU. Chaque fois que je le vois tourner, il m'émerveille de plus en plus.

A quand le couple avion réacteur ?

Mais les LEBEAU nous prépare une autre petite surprise avec un autre modèle plus petit et plus performant, a suivre...




Olivier PIERROT, notre spécialiste du torque-roll à Saint-Quentin dans ses oeuvres avec son EXTRA 300 S.
Si bientôt vous voyez sur notre terrain une grue faire un trou sur notre piste, c'est qu'Olivier n'a pas trouvé d'autre moyen pour descendre plus bas sans abîmer l'avion. A suivre...  




Pour venir au terrain de Saint-Quentin sans passer inaperçu, faites comme Henri en mobylette avec son avion sous le bras.

Et c'est comme ça depuis que je le connais.  




Au club, on voulait marquer la fin de l'année par une réalisation qui ne passerait pas inaperçue. Eh bien! c'est chose faite, quatre membres ont entrepris depuis trois ans la construction d'un Fournier d'une taille un peu inhabituelle. En effet, vous avez peut-être vu des avions "modèle réduit" à l'échelle 1, eh bien maintenant vous allez pouvoir admirer un avion à l'échelle 1,02. Vous avez bien lu, 1,02. Une première mondial! C'est à dire que l'avion a une envergure plus grande de 48 cm par rapport au vrai. Inutile de vous dire que les médias et toutes les revues modélismes étaient là pour couvrir l'événement des premiers vols. En réalité l'avion avait déjà effectué trois vols dans le plus grand secret. Ce fut la verriére qui présenta la plus grande difficulté de réalisation : (impossible d'utiliser la vrai, trop petite). La motorisation n'a pas posé de problème avec une cylindrée beaucoup plus petite que celle d'origine. En effet, la structure a été étudiée plus légère, car il n'y a pas la masse du pilote à bord. L'avion a un vol très réaliste.

Pour consulter le dossier complet de ce fournier, les astuces de construction, l'avis des constructeurs, l'avis des pilotes et les articles de la presse, cliquez ici.    Dossier FOURNIER




Un grand jour cette nuit là. Pour notre deuxième vol de nuit, beaucoup de participants. Pour bien faire les choses nous avons installé cinq projecteurs le long de la piste, et deux projecteurs de poursuite alimentés par un groupe électrogène. A notre grande surprise, car n'ayant pas invité le public, la foule s'aligna le long de nos barrières. En effet, voir de loin dans la nuit le faisceau d'un projecteur de poursuite faire des mouvements dans le ciel avec un avion dans son centre ne laisse pas insensible. Mais les pilotes, pour jouer le jeu a fond, nous demandaient souvent d'éteindre tous les projecteurs pour suivre leurs modèles uniquement avec les lampes installées sur les avions. (notre photo)




Surgit de nulle part, Le Mont BETTERAVES est apparu ainsi. Arriver sur le lieu, le président, vaillant, sans peur et sans reproche (peut-être), escalada avec fierté ce monticule instable avec dans une main sa radio et dans l'autre son planeur et c'est après de terribles efforts qu'il est parvenu au sommet fier de lui.

A Saint-Quentin on aime bien le vol de pente,  mais à défaut de pente dans la région, il nous reste les betteraves.




Un jour où le temps n'était pas à son avantage, il me prit l'envie de faire un tour au terrain. Arrivé sur les lieux, stupéfaction! un intrus était là faisant des aller-retour sur le lieux de nos évolutions essayant je ne sais quoi; peut être une nouvelle arme secrète genre char d'assaut avec parabole inversée ou des essais crash-test pour le nouveau casque de DARK VADOR pour la 3eme trilogie ou encore un nouvel aéronef tenu secret jusqu'ici qu'un membre du club est venu essayer en cachette.

A vous de me le dire?

Visiteurs
Site crée par Denis LEBOUCQ
et Philippe PROUX le 15/05/1999
Modernisé le  16/02/2019
avec WebSite X5
Retourner au contenu