Projets: Le BERNARD S 72 - MAC ST QUENTINOIS

Aller au contenu

Projets: Le BERNARD S 72

Projet
de Jean Luc, François, Christophe et Stéphane.


Durant le siècle dernier, les constructeurs aéronautiques Français ont réalisés de nombreux prototypes d'avions qui sont pour beaucoup aujourd'hui inconnus.
Parmi toutes ces machines, le Bernard S 72, avion du patrimoine aéronautique Français à l'allure peu commune. Cet avion a été étudié suite à la demande d'un programme qui visait à réaliser un avion d'entraînement avancé pour les pilotes militaires.. Issu du Bernard 20 et bénéficiant de l' expérience des hydravions de course conçu pour la coupe Schneider, le Bernard S 72 reçu un nouveau train d' atterrissage, une nouvelle motorisation et quelques modifications sur la cellule.
Possédant de bonne qualité acrobatique, la société en fit le modèle sportif de la série pour participer à la coupe Michelin en 1930.

              
         
Le grandeur
Envergure: 9.20 m.
Moteur: GNOME RHONE TITAN K5 de 230 CV.
Poids: moins de 1000 kg.
Décoration: bleu foncé, blanc et rouge.
La construction
(Mise à jour le 17/12/2016)
La présentation de la liasse de plan du Bernard et de la première ébauche des couples de la demi coquille du fuselage.
Les questions sont nombreuses, chacun commence à rêver à ce bel oiseau.
A cet instant le travail d'équipe commence. Traçage des gabarits définitifs et correction du plan.


Caractéristique de la maquette:

Envergure: 2.20 m.
Moteur: 30 cc 4 t (SAITO 180).
Poids.7.8 KG.
Décoration: bleu foncé, blanc et rouge.
Avion de JEAN-LUC
Les premières pièces sont découpées, un montage à blanc est réalisé sur le bâti  qui servira pour la construction de la première demi coquille des quatre fuselages.
A noter le bâti support pour la construction de la demi coquille mis en commun pour la réalisation des quatre demi fuselage.
Avion de JEAN-LUC

Jean-Luc a terminé son demi fuselage.
Il le présente à Stéphane, Christophe et François,
les autres acteurs du projet Bernard.
Avion de JEAN-LUC
Demi fuselage retiré du bâti de montage.
Avion de JEAN-LUC
            Avion de JEAN-LUC
Les demis couples positionnés sur la première partie du fuselage, l' étape suivante sera le coffrage définitif du fuselage.Les demis couples positionnés sur la première partie du fuselage, l' étape suivante sera le coffrage définitif du fuselage.
Avion de JEAN-LUC
Le stabilisateur est réalisé en expansé coffré, par contre, la dérive et son volet sont en structure
Avion de JEAN-LUC
Le tronçon d'aile recevant la clé tubulaire, les différents renforts qui seront positionnés sur le fuselage ainsi que la nervure de karman
Avion de JEAN-LUC et FRANCOIS

Le coffrage des ailes et des stabilisateurs sous vide.  
Avion de JEAN-LUC et FRANCOIS

Il ne reste plus qu'à attendre le séchage des éléments de voilure
Avion de JEAN-LUC et FRANCOIS
Aux résultats, François ouvre les sacs à vide.
Avion de JEAN-LUC
Montage de la clé d'aile, des raidisseurs et des raccords karman
Avion de JEAN-LUC
 La partie centrale du fuselage, on distingue le fourreau de clé d'aile, les vis de fixation, les pions de centrage et  la structure des karmans
Avion de JEAN-LUC

Une étape importante, la mise en  croix de l'avion, tous les réglages se font en l'air avant les collages définitifs
Avion de JEAN-LUC

La première sortie de l'atelier pour ce bel oiseau
Avion de JEAN-LUC
Ici on note le train sans les carénages de roues
et les capotages de cylindres (en fibre de verre) améliorant l'aérodynamique du moteur.
Avion de JEAN-LUC

Vue ¼ avant.
Avion de JEAN-LUC

Vue ¼ arrière.
Avion de JEAN-LUC
Arrière de l'avion.
Avion de JEAN-LUC

Gros plan sur le capot moteur.
Avion de JEAN-LUC
 La finition est en court, la dérive est entoilée.
Avion de JEAN-LUC

Beaucoup de travail pour la limitation des panneaux, avec de la peinture épaisse, et colle blanche pour réaliser les lignes de rivets.
Mise en peinture
Avion de JEAN-LUC
Après plusieurs essais pour trouver la bonne méthode pour peindre le modèle, Jean-Luc décide de peindre l'avion au rouleau, et le résultat est fabuleux.
Avion de JEAN-LUC

Première sortie pour voir les couleurs à la lumière du jour.
Avion de JEAN-LUC

L'avion à fière allure devant la salle de construction.
Avion de JEAN-LUC
C'est le premier modèle de la série, les trois autres suivent. Jean-Luc aménage le tableau de bord de son modèle.
Avion de JEAN-LUC

Le pilote en cours de réalisation.
Avion de JEAN-LUC
Aperçu de la machine en cours de finition.
Le premier vol du BERNARD de Jean-Luc
(Mise à jour le 30/04/2006)
Avion de JEAN-LUC
Le mot de Jean-Luc concepteur, constructeur et pilote du Bernard.

Les dernières vérifications sont faites depuis 15 jours et le bel oiseau attend sagement le jour J dans l'atelier.
Mon objectif était de faire le premier vol  avant le 1er MAI, je fixe donc la date du samedi 29 avril. J'aborde ce grand jour en toute sérénité, je fais appel à François pour assurer la fonction de mécano (lui même construit le deuxième Bernard du projet) et à Philippe notre cameraman officiel qui a le don d'immortaliser les moments intenses que l'on vit dans ces situations.
Par contre la météo n'annonce pas des conditions idéales pour ce genre de vol.
Après consultation de la météo locale et de mes camarades c'est parti, direction le terrain, le vent est fort mais soutenu, une bretelle servira de piste, alors ACTION.
Avion de JEAN-LUC

Montage du " bel oiseau ".
Avion de JEAN-LUC

Le pilote prend place dans le modèle.
Avion de JEAN-LUC

Le moteur attend sagement l'ordre de démarrage.
Avion de JEAN-LUC

Remplissage du réservoir.
           
Avion de JEAN-LUC
Important avant le premier vol d'un modèle,
les essais de portée de la radio avec le moteur tournant.
Avion de JEAN-LUC

C'est parti pour le décollage du Bernard.
Avion de JEAN-LUC

Juste quelques crans de trim à la profondeur, le reste une simple formalité pour le pilote.
Avion de JEAN-LUC

Passage pour le photographe.
?
Passage du réel il y a 76 ans à la coupe Michelin, ou passage du modèle de Jean-Luc en 2006 ?
Avion de JEAN-LUC

Jean-Luc savoure ce grand moment de solitude comme le disent nos amis du club de Laon.
Avion de JEAN-LUC
 Un passage avant l'atterrissage.
Avion de JEAN-LUC

L'avion en approche.
Avion de JEAN-LUC

kiss landing pour ce premier atterrissage.
Avion de JEAN-LUC

Un pilote heureux et un mécano encore plus motivé pour terminer son Bernard.
Avion de JEAN-LUC
Un sujet rare sur les terrains de  modélisme, maintenant bon pour le service.
Jean-Luc va maintenant le présenter lors des différentes rencontres interclubs en solo en attendant les trois autres modèles du projet.
La vidéo des premiers vols
Visiteurs
Site crée par Denis LEBOUCQ
et Philippe PROUX le 15/05/1999
Modernisé le  16/02/2019
avec WebSite X5
Retourner au contenu